Lycée Joliot Curie- retour sur la séance

La classe de 1ère du Lycée Joliot Curie à Aubagne participe au parcours du danseur avec Serge-Aimé Coulibaly. lors de la deuxième séances « monde d’histoires », nous nous sommes intéressés aux artistes qui partent du corps ou de la personnalité de leurs interprètes pour créer.

Lilas

Les jeux de société (Stéphanie Aubin) sont très intéressants : les images sont en rythme avec la musique et l’on veut que la vidéo continue encore. Pour les spectacles amateurs, j’ai bien aimé le fait qu’indirectement, tout le monde se connaît, mais le terme « Gala » ne me semble pas approprié car il n’est pas travaillé et les danseurs découvrent la chorégraphie en même temps que les spectateurs. Le concept est néanmoins très intéressant et cela marque une grande ouverture d’esprit.

Eva

Au cours de cette séance, j’ai découvert beaucoup de chose mais mon avis diverge. J’apprécie la représentation « jeux de sociétés » mais je n’aime pas du tout les performances et l’idée de se mettre en transe : pour moi il n’y a aucun art dans cette pratique, c’est très dérangeant. Or, j’ai bien aimé le concept 100% Marseille.

Léa

Lors de cette séance, j’ai découvert que la danse pouvait être différente selon les chorégraphes, les personnes choisies, les interprétations… Nous avons vu que la danse nous permet d’être nous même et de rechercher le talent qui se cache en nous, tel que dans Gala de Jérome Bel. Dans l’interprétation de la danse de Willi Dörner nous avons vu une autre manière de danser en remplissant les espaces de la ville. (une autre forme d’art)

Laura

Ces œuvres, étaient assez étrange et assez éloignées de ma perception de la danse. Je pense que 100% Marseille est une idée recherchée et intéressante. Gala de Jérome Bel également. Ce qu’on a vu pendant l’heure montre que la danse n’est pas juste une prestation, on ne se contente pas juste de faire des mouvements en rythme mais on exprime notre corps, qui nous sommes. J’ai découvert d’autres styles, plus excentriques et drôle les uns que les autres.

Mélina

J’ai aimé cette séance de travail et ça m’a donné envie d’aller voir 100% Marseille. Au collège, on avait fais des performances comme celle d’Ana Halprin mais je n’avais jamais aborder le travail de s’adapter au corps et non au milieu. Cela m’a fait rire de voir mes camarades choqué et étonné au début de la séance quand on regarde des extraits comme « Willi Dörner ».

Lisa

Après cette séance, j’ai découvert de nouvelles choses, ce style de danse et cette façon de s’exprimer à travers la danse n’est pas nouvelle car j’ai pratiqué ce style pendant 4 ans au collège. Le projet 1OO % Marseille m’intéresse beaucoup car j’adore m’informer sur le monde, la population, je suis très curieuse. J’aime moins Gala de Jérome Bel car je suis moins sensible à ce style humoristique. Ces prestations ont parfois du mal à être reconnu comme de la danse, pour ma part je ne saurai les qualifier mais elles permettent une certaine remise en question de la société.

Louis

Bonne séance avec des réflexions intéressantes, ça aurait été mieux si on avait pu argumenter avec vous. Vous avez présenté des projets intéressants.

Mike

Gala de Jérôme Bel m’a le plus plu, c’était comique. Tandis que je n’ai pas vraiment apprécié les autres projets sauf 100% Marseille qui était intéressant. J’ai trouvé étrange, bizarre tous les autres projets.

Erwan

J’ai bien aimé Gala de Jérome Bel car il mélangeait de nombreux danseurs et j’ai pu m’identifier dans l’homme au tutu. Le projet 100% Marseille me paraît intéressant car il permet de survoler les chiffres et d’avoir une vision plus concrète des données. Pour les autres projets, je les ai trouvé étrange mais ils peuvent être intéressants. Pour moi les deux projets cités en premier sont intéressants.

Cyrielle

Projets très originaux, j’ai beaucoup aimé le principe de 100% Marseille c’est quelque chose que je pourrai aller voir. Je n’ai pas compris le principe de Corbeaux ni du projet de Willi Dorner, je ne qualifierai pas ça comme de la danse.

Mathis

Cette séance m’a permis d’observer de nouveaux types de danse, tout en m’apprenant que la danse nous permet d’être indirectement unis. C’était très intéressant.

Marien

Cette séance m’a appris des types et des pratiques de danses. Je me rends compte que je ne serais pas près à faire des représentations de ce type. Et c’était très intéressant l’histoire des liaisons avec 3 personnes.

Narimane

La première vidéo, celle sur les corps dans l’espace urbain, m’a intriguée. Je trouve ceci assez bizarre. La vidéo de Candoco, était très intéressante, je trouve que cela permet aux personnes « différentes » de s’exprimer et d’ouvrir l’opinion de la société, que je trouve assez renfermer. Le Gala de Jérome Bel, c’est une idée que je trouve particulière, mais ça me paraît étrange le faite, de représenter un spectacle improvisé. L’œuvre 100% Marseille, je l’ai trouvé plutôt « passionnante », le faite d’avoir l’opinion des personnes, de différentes âge, origine, leurs vécu, nous permet nous spectateurs de découvrir des personnes, de ne pas s’apprêter a une apparence physique ou autre. L’œuvre de Bouchra Ouizgen, est une œuvre ingénieuse ! Généralement j’ai aimé.

Yohan

Durant cette séance, j’ai appris à en savoir plus sur la danse et les artistes en général. J’ai notamment découvert différente façon d’expérimenter la dance dans des spectacles grâce aux extraits que nous avons regardés. J’ai aussi découvert différent comme Gala que j’ai trouvé original. Cette séance m’a apprit beaucoup de choses.

Rayan

La scène Gala de Jérome Bel m’a plu et était drôle. La scène Corbeaux m’a fait penser a un rituel. Candoco était plutôt émouvant. Dans l’ensemble cette séance m’a plu.

William

La séance était intéressante et bien préparée.

Yvana

Personnellement dans toutes les représentations montrées je trouve qu’elles sont différentes. Elles ont un art différent. Mais je ne voyais pas la danse sous cette forme, elle va dans tous les sens d’ou l’improvisation. J’ai beaucoup aimé Gala de voir toutes personnes, enfants, hommes, femmes, personnes âgées et personnes handicapées. Ça ouvre les portes à tout le monde chacun ayant une histoire à raconter. Ce qui sensibilise le plus est la présence des personnes handicapés même étant dans un fauteuil roulant la personne trouve un moyen de danser, de sa façon.

Marion

Tous ces artistes ont un but qui est de réunir des personnes différentes pour représenter la diversité du monde à petite échelle… J’aime cette idée de partage et surtout de ne laisser personne de côté. De cette manière là, si les gens discutent entre eux, les gens pourront avoir des visions différentes et changer leur regard sur la société. La danse peut être un bon voir excellent moyen de changer les choses pour que personne soit délaissé. Le projet 100% Marseille est dans cette optique. L’idée où rien n’est imposé, est plutôt pas mal, de partir des danseurs pour écrire un spectacle et réfléchir ensemble, je trouve ça cool car pas tout le monde le fait.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s