Moi et ma nana- d’après Niki de Saint Phalle

Dans la classe de Caroline à l’école Eugène Cas, le dernier atelier a été consacré aux arts visuels autour des « nanas » de Niki de Saint Phalle, ces grandes sculptures colorées, vénus préhistoriques aux formes généreuses.

VénusnoireA partir de l’étude de plusieurs de ces oeuvres, en terme de formes, de couleurs, de motifs géométriques et de mouvements, les enfants ont chacun réalisé « leur » nana en train de danser. Le mouvement devait être clairement visible dans la silhouette. Celle-ci était dessinée sur du papier grand format, peinte puis habillée à partir de tissus et divers matériaux.

Les enfants ont ensuite choisi un endroit de l’école qu’ils apprécient et se sont mis en scène avec leur nana, soit en prenant la même pose de danse qu’elle, soit en jouant avec.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s