Le Jazz 1- des esclaves à l’avant-guerre

Certaines classes ont choisi de parler du jazz pour la troisième intervention en classe. Le jazz est une grande famille, aussi bien pour la musique que la danse, un art lié au XX° siècle et aux grands combats pour les droits civiques des afro-américains.

Après l’abolition de l’esclavage en 1865 aux USA, la danse sort des plantations. A partir de la fin des années 1910, un nouveau genre musical émerge à la Nouvelle Orléans : le jazz, tiré à la fois du gospel et des musiques occidentales. La danse s’inspire de celle des esclaves, elle-même en lien avec la vie des plantations : le chucking corn, danse de l’épluchage du maïs va donner le charleston ; le fox-trot (trot du renard), turkey-trot (trot de la dinde) sont des danses de couple.

Charleston

Charleston

Les blancs sont fascinés par cette culture qu’ils imitent déjà depuis 1830 : dans les minstrel shows, les comédiens blancs se griment en « noirs », visages peints, lèvres ridiculement grossies, ils montrent ce qu’ils estiment êtres des noirs typiques : paresseux, voleurs, menteurs. L’un des premiers minstrel show (1836) met en scène un personnage nommé Jim Crow, qui va donner son nom à la série de lois ségrégationnistes mis en place dès 1876.

Très vite, ces danses rencontrent un vif succès dans les grandes villes américaines, auprès d’un public aussi bien blanc qu’afro-américain. New York et le quartier historiquement « black » d’Harlem vont devenir des hauts lieux de cet art. On danse le jazz dans les club, le Cotton club, réservé exclusivement aux blancs et où se produiront pourtant les plus grands artistes noirs de l’époque, comme Duke Ellington, Cab Calloway ou Louis Armstrong. Le Savoy ballroom, lui, permettait aux afro-américains de se retrouver autour de ces immenses trompettistes et pianistes, ces rythmes syncopés, avec ses fameuses notes bleues. Le lindy hop est l’une des danses les plus prisées de l’époque : inspirée de l’aviateur Charles Lindbergh, le premier à franchir l’Atlantique en avion, elle laisse imaginer qu’avec des sauts acrobatiques, la joie et l’énergie, on peut aller très loin. Le hip hop y puisera largement.

lindy hop« Ce qui m’a plu, c’est le Lindy hop, c’était très beau, ça sautait, ça vivait, c’était magnifique en plus c’est ce qui a donné naissance au rock. En plus c’est compliqué et ils sont synchronisés, c’est tout juste magnifique ». Maryam, CM2 Ecole le Rouet

« J’ai beaucoup aimé le Lindy hop surtout grâce à la musique leurs acrobaties et leur énergie ». Capucine, CM2 Ecole le Rouet

Dans le même temps, inspiré des rythmes percussifs africains et du « patting » inventé par les esclaves lorsque les maîtres interdisent l’usage du tambour, naît le tap-dancing ou claquettes. Une génération de grands danseurs se produit dans les clubs, puis à Broadway et Hollywood : les Nicholas Brothers, Master Juba, Bill « Bojangles » Robinson (maître du célèbre Fred Astaire)…

Les Nicholas Brothers ont particulièrement impressionné certains enfants :

« J’ai bien aimé les deux frères qui faisaient la danse à claquettes, c’était extraordinaire. Quand j’ai regardé quelques vidéos, j’ai eu envie de danser. » Ray Allen, CM2 Ecole le Rouet

« Il y a les Nicholas Brothers qui ont inventé les claquettes, il y avait des marches et ils jouaient à saute-mouton et faisaient le grand écart ». Anes, CM2 Ecole le Rouet

« J’ai aussi aimé les Nicholas Brothers parce qu’il faut beaucoup d’expérience et il faut connaître le corps qu’on a… » Mathias, CM2 Ecole le Rouet

« Ce qui m’a marquée c’est les Nicholas Brothers quand ils ont fait des claquettes, le grand écart. J’ai aimé ça car ils étaient organisés il faisaient chaque fois le même pas au même moment ». Claudia, CM2 Ecole le Rouet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s