Les ateliers danse avec la compagnie Itinérrances

La pratique artistique est liée à la particularité de l’histoire de la danse américaine, fait de métissages, d’influences multi culturalistes et de la notion de recherche d’identité : comment s’approprier le geste, construire avec notre individualité ?

Christine Fricker, chorégraphe de la compagnie Itinérrances et ses danseurs, Antonella, Isabelle, Julien et Yendi animent ces ateliers auprès de 7 établissements scolaires, du CM1 à la 3ème. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’Inventaire des corps mouvementés, un laboratoire ouvert à tous mené depuis 2008 par la compagnie regroupant professionnels et amateurs. De ces laboratoires, un groupe est constitué auquel il est proposé de travailler à une mise en forme spectaculaire : il s’agit de proposer au public une installation vivante de corps en mouvements. Les participants suivent une partition faite de consignes, travaillée pendant les ateliers.

Dans le cadre de « Dance is a weapon », Christine Fricker oriente les consignes dans l’esprit de la thématique du projet. Par exemple, en travaillant sur le poème de Bill T. Jones, en faisant des dédicaces dansées des oeuvres étudiées en classe. C’est un projet en lien avec les valeurs de la Post modern dance où il n’y a pas de jugement de valeur. Chacun exprime qui il est, la partition agissant comme révélateur de personnalité.

Modalités pratiques :

La compagnie Itinérrances mène 5 ateliers de 2h dans chaque établissement entre février et juin 2014. Les représentations regrouperont plusieurs établissements. Elles se dérouleront les 23 et 24 juin 2014 à 18h sur le Parvis du Théâtre de la Minoterie dans la cadre de la 19ème édition du Festival de Marseille.

=> La mise en oeuvre du projet

1/ Composer son solo :

Les élèves sont guidés par la chorégraphe, Christine Fricker, et/ou un(e) danseur(se). De façon simple et ludique, chaque danseur peut développer son solo constitué de gestes et de postures liés à son imaginaire et à son organisation corporelle. Les élèves suivront une partition (suite de consignes à réaliser) où il sera question d’affirmer sa présence et de montrer son engagement dans le projet artistique.

Celle ci se construit à partir de différents stimuli donnés par la chorégraphe : visuels, tactiles, sonores, textuels…

– travail de concentration et d’affirmation de soi

– travail de mémorisation de la partition

– travail d’écoute de soi et des autres

2/ Regarder :

Restitution dans l’espace public à Marseille avec les collégiens et les élèves d’école élémentaire. Pour chaque représentation, les élèves seront divisés en 3 groupes, chacun suivra sa propre partition, guidés par un danseur professionnel et leur professeur. Le public est invité à déambuler autour des corps qui font oeuvre, telles des sculptures vivantes. Le spectateur devient le témoin privilégié de l’intimité de chaque corps exposé.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s