West Side Story, un film culte

La prochaine séance de cinéma aura lieu le jeudi 17 avril à 14h, en partenariat avec la Bibliothèque municipale à Vocation Régionale (BMVR) de l’Alcazar. Le film présenté sera West side story de Robert Wise, le film culte de toute une génération. Y assisteront la classe de 5ème du collège Edouard Manet et les élèves de l’AS danse du collège Elsa Triolet.

Synopsis :

Dans le West Side, deux gangs s’affrontent, les Jets, composés d’immigrés irlandais, polonais et italiens et les Sharks, portoricains plus récemment arrivés aux USA. Entre guerre pour la possession du territoire, racisme et intolérance ordinaire, les affrontements entre bandes sont souvents violents. Sous ces contraires étoiles, Tony, ancien membre des Jets et Maria, sœur du chef des Sharks, tombent amoureux lors d’un bal. Dès le début, leur amour est condamné par la violence des autres.

WestsideStory - copieDu théâtre au cinéma, en passant par la comédie musicale

West Side Story est un hommage à la pièce mythique en 5 actes de William Shakespeare, Roméo et Juliette, datant de 1597. La pièce, éternelle, est considérée comme emblématique de l’âge adolescent et de la lutte entre amour et haine, celle-ci étant souvent causée par l’ignorance et l’incompréhension.

En 1957, le Winter Garden Théâtre de Broadway (New-York) accueille la comédie musicale West Side Story. Sur la musique de Leonard Bernstein, les paroles de Stephen Sondheim, le livret d’Arthur Laurents et la mise en scène de Jerome Robbins, elle adapte la tragédie de Shakespeare dans les guerres de gangs de New York. Certaines musiques deviennent des classiques, comme I feel pretty, America

L’histoire atteint le statut de mythe quand l’oeuvre est portée en 1961 au grand écran par Robert Wise. Le film remporte le plus grand succès à Hollywood avec 10 oscars dans la catégorie “comédie musicale”. Robert Wise, monteur de génie (ex-monteur du célèbre réalisateur Orson Welles), dirige une oeuvre puissante et rythmée, montrant une jeunesse sacrifiée par la pauvreté, la xénophobie et le racisme. D’autres films, à la même époque, mettent en scène cette adolescence à la dérive, dans un monde d’adultes qui ne les comprend plus. Si l’expression des sentiments amoureux nous paraît parfois un peu désuète, en revanche, les scènes d’affrontements nous saisissent toujours autant.

WSideStory2WSideStory -3

La ville de New York, censée représenter l’espoir et la liberté, devient un personnage à part entière, étouffant. L’oeuvre demeure très critique envers les USA, dénonçant l’échec du fameux « melting pot ».

Ces thèmes, toujours très actuels, les séquences musicales devenues des classiques, ont fait du film une oeuvre incontournable.

NB : dossier pédagogique disponible sur demande

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s