Projet 2017-2018 : Démocraties

Et c’est reparti pour une nouvelle année de projets pédagogiques en milieu scolaire !

En 2017-2018, les classes exploreront le thème « démocraties », en rapport avec un certain nombre de spectacles de la prochaine édition du Festival de Marseille 2018.

La notion de démocratie est tout d’abord extrêmement liée à celle de la création contemporaine : la danse à la fin du XX° siècle a ainsi permis à tous les corps de s’exprimer, a favorisé l’apparition de créations collectives, en rupture avec les figures du chorégraphe despote et du corps normé. Depuis plusieurs années, le Festival de Marseille s’est ainsi fait le reflet de cette tendance importante en invitant des compagnies qui travaillent avec des amateurs, âgés, à la morphologie atypique, en situation de handicap…

D’autre part, le Festival s’oppose à une vision de l’art qui ne serait que pur divertissement et valorise au contraire l’importance d’une parole engagée. Soutenir celle-ci est une responsabilité. La danse contemporaine revendique la liberté pour les individus, y compris dans leur capacité à critiquer et à s’exprimer ; mais se fait aussi le reflet d’une société et défend des valeurs sociales et politiques. Démocratie signifie égalité et fraternité, en opposition à des régimes totalitaires. Mais les chorégraphes ou metteurs en scène n’hésitent pas non plus à dénoncer les failles des systèmes démocratiques, invitant à une réflexion sur le monde dans lequel nous vivons. Plusieurs artistes de la 23ème édition s’inquiètent des échecs potentiels ou réels de la démocratie, rappellent la nécessité de lutter contre les dictatures et de se battre pour la fraternité entre les peuples. (Rendez-vous en 2018 pour savoir les premiers noms des artistes accueillis ! )

Tous s’expriment librement et valorisent une vision du monde où solidarité et égalité demeurent des valeurs centrales. Autant de façons de réfléchir à l’histoire et l’actualité de manière artistique et non didactique.

Les classes participantes

Au parcours du danseur

4° du collège Fraissinet, 5ème arrondissement, Marseille

CE1 de l’école Fraissinet, 5ème arrondissement, Marseille

CE2 et ULIS de l’école Estaque Plage, 16ème arrondissement, Marseille

6° du collège de l’Estaque, 16ème arrondissement, Marseille

6° du collège Gorguettes, Cassis

6° du collège Louis Aragon, Roquevaire

Au parcours du spectateur

3° du collège Vieux-Port, 2ème arrondissement, Marseille

CE2 de l’école Chabanon, 6ème arrondissement, Marseille

CE2-CM1 de l’école Cabot les Pins, 9ème arrondissement, Marseille

GS de l’école maternelle Bernabo, 15ème arrondissement, Marseille

 

Les classes ont encore la possibilité de participer au dispositif À petits pas, une première approche de l’oeuvre, qui permet de découvrir un spectacle dans le cadre du Festival de Marseille en juin 2018.

 

 

 

Publicités